L'histoire de notre quartier

L'histoire de notre quartier

Le Marmiton de Lutèce
Photo de 1938  Bal au Tango du Chat

Rue Saint Sevèrin

Elle doit son nom au fait qu’elle longe l’église Saint-Séverin. Elle fut élargie en 1678 sous Louis XIV. Vers 1280-1300, elle est citée dans Le Dit des rues de Paris sous la forme rue Saint-Sevring. La partie comprise entre la  rue de la Harpe et la rue Saint-Jacques est l’une des plus anciennes voies de Paris. Elle a été appelée rue Colin Pochet au xvie siècle. La rue est prolongée jusqu'au boulevard Saint-Michel dans les années 1850 à l'emplacement de la rue Mâcon



Rue Saint-Séverin (from the rue Galande). Paris (Vth arrondissement), 1868. Photograph by Charles Marville (1813-1879). Paris, bibliothèque de l'Hôtel de Ville





Rue Saint-Séverin (from the rue de la Harpe). Saint-Séverin church. Paris (Vth arrondissement), circa 1868.
Photograph by Charles Marville (1813-1879). Paris, bibliothèque de l'Hôtel de Ville

A l'angle de la rue Saint-Séverin et de la rue Saint-Jacques, Paris (Vème arrondissement), Août 1899.
Photo par Eugène Atget (1857-1927). Paris, musée Carnavalet



L'impasse cul-de-sac Salembrière

Origine/histoire de l'impasse

Cette impasse s'enfonce entre les numéros 4 et 6 de la rue Saint-Séverin. C'est l'ancien cul-de-sac Salembrière - comme on peut encore le lire à l'entrée de l'impasse - ou Saille-en-Bien, comme on trouve parfois dans les textes anciens. La venelle est aujourd'hui propriété privée et fermée par une grille.

L'impasse vue depuis la rue Saint-Séverin, par Eugène Atget en 1899

Rue Saint-Jacques

Rue Saint-Jacques, vers le numéro 6 avant les démolitions, côté est de l'église Saint-Séverin. Paris (Vème arrondissement), vers 1899. Photographie d'Eugène Atget (1857-1927). Paris, musée Carnavalet.


Rue Saint-Jacques. Paris (Vème arrondissement), février 1908. Photographie d'Eugène Atget (1857-1927) Paris, musée Carnavalet




8-10, rue Saint-Jacques. Paris (Vth arrondissement). Union Photographique Française, about 1895. Paris, musée Carnavalet

Rue Saint-Jacques




29-31 rue Saint-Jacques, view from the rue Dante. Paris (Vth arrondissement), 1898.



Rue du Petit-Pont


18 rue du Petit-Pont at the corner of the rue Galande and the rue Saint-Séverin. Paris (Vth arrondissement), August 1905  
Photograph by the Union Photographique Française. Paris, musée Carnavalet



Rue du Petit-Pont (from the place du Petit Pont). Paris (Vth arrondissement).
Photograph by Charles Marville (1813-1879), circa 1866-1867. Paris, bibliothèque de l'Hôtel de Ville



Building, 2 rue du Petit-Pont, at the corner of the rue de la Huchette. Paris (Vth arrondissement), August 1905.
Photograph by the Union Photographique Française. Paris, musée Carnavalet

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Rue Galande

Rue Galande (from the rue du Petit-Pont). Paris (Vth arrondissement), circa 1865.
Photograph by Charles Marville (1813-1879). Paris, bibliothèque de l'Hôtel de Ville.


Buildings, 49-51-53 rue Galande, view from the rue Dante. Paris (Vth arrondissement), 1898.
Photograph by the Union Photographique Française. Paris, musée Carnavalet
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Rue des prêtres Saint Séverin

Rue des prêtres Saint Séverin and Saint-Séverin church. Paris (Vth arrondissement), June 1923.
Photograph by Jean-Eugène-Auguste Atget (1857-1927). Paris, musée Carnavalet.


Rue des Prêtres Saint-Séverin. Paris (Vth arrondissement).
Photograph by Eugène Atget (1857-1927), 1912. Paris, musée Carnavale
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

RUE XAVIER PRIVAS


 Origine/histoire de la rue Xavier Privas

Cette voie s'est d'abord appelé rue Zacharie, appellation provenant de la déformation de "Sac-à-lie", du nom d'une maison qui se trouvait là au 13ème siècle. La rue a été débaptisée le 22 janvier 1929 au profit du poète et chansonnier Antoine-Paul Taravel, dit Xavier Privas (Lyon, 27 septembre 1863 - Paris, 6 février 1927). Il était le fondateur des "soirées Procope"», il s’est produit au Chat Noir et a créé le cabaret des Noctambules. D'origine médiévale, cette voie a conservé son étroitesse et son tracé doucement courbé. Au-delà de la rue Huchette, l'anciennerue des Trois Chandeliers lui a été rattachée.

Une maison de cette rue, donnée par Pierre de Ruilée, prieur de Saint-Martin des Champs, à son monastère, était appelée maison Sacalie (13ème siècle). La partie comprise entre les rues de la Huchette et Saint-Séverin était dénommée rue Zacharie en 1636; c'était, au 13ème siècle, la rue Sacalie ou Saqualie.




La rue Zacharie, le 5 janvier 1913




Vue de la rue vers 1910 


Rue Xavier Privas. Paris (Vth arrondissement), circa 1900



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Rue de la Harpe

Origine/histoire de la rue de la Harpe

L'actuelle rue de la Harpe, ainsi appelée dès le 13ème siècle, à cause d'une enseigne, est formée de deux parties, réunies par un arrêté préfectoral du 10 mai 1851. La partie comprise entre les rues de la Huchette et Saint-Séverincorrespond à l'ancienne rue de la Vieille Bouclerie ouBoucherie. L'autre partie, entre la rue Saint-Séverin et leboulevard Saint-Germain, est le seul tronçon qui subsiste de l'ancienne rue de la Harpe, une voie très longue qui allait jusqu'à la sortie de Paris (jusqu'à l'actuelle place Edmond-Rostand) et qui a été absorbée par l'ouverture du boulevard Saint-Michel au milieu du 19ème siècle.


Rue de la Harpe (from the rue de la Huchette). Paris (Vth arrondissement), 1864-1866.
Photograph by Charles Marville (1813-1879). Paris, bibliothèque de l'Hôtel de Ville.



Rue de la Harpe, partie sud. 1865-69 (Charles Marville)



La rue de la Harpe vers 1900


La Rue de la Huchette

Origine/histoire La Rue de la Huchette

Cette voie médiévale, probablement ouverte au début du 13ème siècle lors de l'assèchement de la frange de terrains qui bordeaient la Seine, n'a jamais changé de nom, ce dernier provenant sans doute d'une enseigne, la Huchette d'Or.

Reliant la rue du Petit-Pont à la place Saint-Michel en une ligne droite savoureusement déformée, la rue de la Huchette renferme encore de belles maisons, témoins de sa splendeur au 18ème siècle. Elle était à cette époque réputée pour ses rôtisseries et ses hostelleries, mais aussi pour ses coupeurs de bourse...

Aujourd'hui, la rue est presque exclusivement piétonne et très prisée par les touristes pour ses très nombreux restaurants à prédominance grècque. La nuit, les pubs et les bars prennent la relève

La rue de la Huchette vers 1910, vue depuis la rue de la Harpe


La rue de la Huchette vers 1910, vue depuis la rue du Petit-Pont



Dans la rue de la Huchette, vers 1900



La rue et le Caveau de la Huchette, en 1949


La rue de la Huchette vue de la rue du Petit Pont. Paris (Vème arr.), 1939



Rue de la Huchette. Paris (Vth arrondissement